Réponse Vivre à Louveciennes au questionnaire de RACINE

Réponse Vivre à Louveciennes au questionnaire de RACINE.

Vivre à Louveciennes est la seule liste à avoir répondu au questionnaire de l’association RACINE (Au 18 février 2020).

(Réponse accessible également sur le site de RACINE.)

Monsieur le Président,

Lors d’un récent courrier aux candidats têtes de listes aux prochaines élections municipales, vous relayez le souhait de votre association, de connaître la position de chacun d’eux sur différents points relatifs à leur vision de l’urbanisme.

Je vous communique ci-dessous les éléments de réponse pour la liste « Vivre A Louveciennes » que je conduis.

Poursuite de la mise en place du SPR

Je vous confirme que la mise en place du SPR, comme nous l’avons annoncé lors de notre réunion publique du 3 février dernier, est l’une des mesures les plus importantes de notre programme car elle représente l’outil majeur pour assurer la protection de notre patrimoine qu’il soit bâti ou paysager. Elle sera inscrite dans notre programme et d’application immédiate.

Les mesures adoptées lors de notre installation seront déterminées en fonction du degré d’avancement du dossier par l’équipe municipale actuelle, la première étape étant le choix du Bureau d’Etudes qui nous accompagnera.

Niveau de population

Notre liste ne souhaite en aucun cas une augmentation massive du nombre d’habitants de Louveciennes, pour conserver le caractère « village» de notre ville.

La constructibilité sur l’ensemble de la commune sera reconsidérée à la lumière des préconisations du SPR.

Concernant le secteur de Villevert, nous préconisons la création d’un quartier exemplaire au plan de la qualité du bâti, de l’environnement, de la biodiversité, de la gestion des espaces aquatiques prévus sur le site et des moyens de transport mis en place pour assurer sa desserte.

Nous sommes conscients de la saturation totale des rues de Louveciennes par une circulation de transit, notamment alimentée par les constructions sur les communes voisines, circulation sur laquelle il est difficile d’agir.

La réalisation d’un quartier, avec des équipements publics de proximité (école, centre de loisirs, terrain d’évolution) est la seule solution pour limiter les flux de véhicules entre Villevert et le centre-ville où sont aujourd’hui concentrés ces équipements.

Nous avons identifié un trajet qui permet l’accès direct depuis Villevert à la gare de Bougival-La Celle Saint Cloud, sans traverser la forêt. Ce trajet, à réserver strictement aux liaisons douces, pourrait être emprunté par une navette électrique qui assurerait les transports en commun entre Villevert et la gare de Bougival.

Le site de Villevert comportera des activités économiques (bureaux, commerces, restaurants, activités de service, etc.), offrant ainsi des emplois de proximité aux Louveciennois et des logements dont la programmation fera l’objet d’une concertation entre les différents acteurs.

Un accès rapide et simple à la ligne L, complété d’un maillage des circulations douces pour accéder au site depuis les différents quartiers de Louveciennes limitera les déplacements pendulaires et encouragera les déplacements à pied ou en vélo.

Si la densification de la commune ne saurait en aucun cas entrer dans les objectifs de notre liste, elle ne peut ignorer les obligations auxquelles la contraignent, aujourd’hui, la loi SRU et les pénalités qui s’y rapportent.

Devenir des OAP

Les préconisations du SPR entraineront une révision des règles d’urbanisme applicables aux secteurs concernés, dont celui du Cœur Volant.

La perspective d’un PLUI, évoquée dans votre courrier, n’est pas d’actualité au sein de la CASGBS qui pourrait se saisir de la compétence. En effet, de nombreuses communes, membres de la Communauté d’Agglomération- dont Louveciennes- souhaitent conserver la maîtrise de l’urbanisme. Elles se sont opposées à un PLUI qui aurait pu permettre d’alléger la pression d’urbanisme sur celles qui ne disposent pas du foncier nécessaire à la réalisation de 25% de logements sociaux.

Concernant d’autres accords intercommunaux que vous suggérez, seule la fusion de communes et sous réserve que les autres communes concernées disposent d’un excédent de logements sociaux, pourrait représenter une solution. Cette hypothèse, qui intègrerait Louveciennes dans une plus grande entité, poserait le problème du respect de son identité. Par ailleurs, les négociations intervenues entre communes candidates à la fusion, n’ont pas toujours permis de résoudre la question du logement social, souvent à l’origine de la démarche.

Concertation sur la révision du PLU

Un des 5 axes du programme de la liste Vivre A Louveciennes est « d’associer les Louveciennois aux grandes décisions qui les concernent ».

La priorité que nous donnons à cet axe, découle des demandes d’information des Louveciennois et de notre volonté de large concertation. Nous souhaitons ainsi organiser des réunions publiques pour les dossiers importants, évoquer la vie municipale et les budgets dans Louveciennes- Echos, allouer un budget aux conseils de quartier pour des projets qui concernent leur secteur, etc…

Concernant la révision du PLU et au-delà des enquêtes publiques règlementaires, nous nous engageons, sans réserve, à la consultation des personnes concernées par les évolutions.

Espérant que ces éléments répondent aux attentes de votre association, je vous adresse, Monsieur le Président mes respectueuses salutations.

Marie-Dominique Parisot
Logo Vivre à Louveciennes

Vivre à Louveciennes

Un avenir ambitieux, un cadre de vie préservé

Elections Municipales 2020

Suivre Vivre à Louveciennes sur Facebook et Twitter